Langue

L’ancienne députée des Pyrénées-Orientales Ségolène Neuville, promue secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, le 9 avril dernier, a été reconduite discrètement dans ses fonctions. La recomposition gouvernementale orchestrée par le Premier ministre, Manuel Valls, rendue publique ce mardi, comporte le maintien de la conseillère générale des Pyrénées-Orientales. Insérée dans la politique du Pays Catalan par Christian Bourquin, Ségolène Neuville divergeait de ce dernier au sujet du cumul des mandats.

Loin du vacarme médiatique qui entoure les ministres, la deuxième Ségolène du gouvernement continuera de déployer une action dans l’ombre. Classée parmi les « jeunes loups hollandais » par le quotidien Libération, ce même mardi, elle reste rattachée aux services de la ministre des Affaires Sociales et de la Santé, Marisol Touraine, qui hérite au passage des Droits des femmes. Précisément, ce domaine est apprécié par Ségolène Neuville, comme en témoignent ses prises de position.

Partager