Langue
La Clau
Sarkozy, favorable au catalan langue officielle européenne, selon l’euro-députée Sanchez-Schmid
Langue

L’eurodéputée UMP et conseillère municipale de Perpignan Marie-Thérèse Sanchez-Schmid profite de son rôle international pour plaider largement en faveur de la langue et de la culture catalane, qu’elle place au cœur de son action politique. La huitième eurodéputée catalane, associée aux sept eurodéputés de Catalogne du Sud, assure, dans un entretien publié le 7 novembre par le quotidien sud-catalan, « batailler » à leur côté pour la reconnaissance, comme langue officielle de l’Union Européenne, du catalan, parlé par « plus de 10 millions d’européens », et affirme que le président français Nicolas Sarkozy y serait favorable. Dans une vision de futur, l’eurodéputée valide un espace économique et social transfrontalier global, poussé par le TGV, grâce auquel « d’ici deux ans nous serons à trois quarts d’heure de Barcelone, ce qui nous permettra d’aller y travailler et de continuer à vivre à Perpignan », en rajoutant « La frontière n’existe plus, la Catalogne Nord et Sud sont la même chose ». Questionnée sur sa propre identité, elle affirme que « Mes référents culturels, culinaires, littéraires sont les catalans, je m’en sens beaucoup plus proche que ceux de Toulouse ou Montpellier. Je n’ai rien à voir avec les Bretons, par exemple, nous sommes très différents ».

Partager