Langue

Selon le dépôt officiel de listes communiqué ce mardi par la préfecture des Pyrénées-Orientales, le second tour des élections municipales de Saint-Cyprien sera quadrangulaire et placera en concurrence, sans surprise, le Nouveau Centre Thierry Del Poso, leader du premier tour avec 38,62% des voix, et la socialiste Marie-Pierre Sadourny-Gomez (PS). Mais deux autres candidats, du flanc droit de l’échiquier politique, n’ont pas opté pour un soutien au favori, et restent dans la course. Il s’agit du sans étiquette Jean Roméo et de l’ex-candidate de l’UMP, Claudette Guiraud, désormais dépourvue de label partisan, précisément en raison de son maintien. Alors que l’UMP offre désormais officiellement son soutien à M. Del Poso, Mme Guiraud entretient avec l’énergique avocat une relation tendue, amorcée lors de 13 mois de présence commune au conseil municipal, au sein duquel M. el Poso siégeait dans l’opposition. Fin août, le jeune avocat a dénoncé en justice la présence d’une grande affiche de campagne de la candidate UMP, placée au cœur du village de Saint-Cyprien, mais une procédure de référé n’a pas connu de suite. De son côté, Mme Guiraud, prête à assumer, en juin, la continuité de l’ex-maire controversé, Jacques Bouille, déclare à son sujet « Son bilan est positif » dans le journal Le Monde du 4 septembre 2009, en dépit d’une dette municipale estimée à 55 millions d’euros.

Partager