Langue

Sauf surprises, les élections municipales de Saint-Cyprien, organisées les 6 et 13 septembre, placeront en concurrence sept listes, après le retrait, annoncé par l’intéressé ce mardi, du candidat Pierre Fontvieille. Mis en examen le 10 juin pour « soustraction et détournement de biens publics, complicité de détournement de biens publics, trafic d’influence, prise illégale d’intérêts et blanchiment aggravé”, après avoir été maire-éclair pendant 8 jours en succession du maire suicidé, Jacques Bouille, M. Fontvieille avait annoncé sa candidature et demandé investiture à l’UMP début juillet. Immédiatement débouté dans sa demande de parrainage, le banquier de métier avait insisté dans sa tentative de rallier une équipe, rapidement découragée par la montée en puissance puis l’investiture, le 22 juillet par le parti de Nicolas Sarkozy, de la candidate Claudette Guiraud, elle-même ancienne numéro 3 de M. Bouille puis numéro 2 de M. Fontvieille. En conclusion d’un improbable parcours personnel, Pierre Fontvieille signale, par communiqué, son “retrait”, pour ne pas “rajouter à la confusion” donnée par une offre électorale plurielle à souhait, mais s’économise de fournir une quelconque consigne de vote.

Partager

Icona de pantalla completa