Langue
La Clau
Saint-Cyprien : le Modem et le PS réunis sur la plage, contre l’UMP de Jacques Bouille
Langue

Depuis l’incarcération, le 3 avril à Perpignan, du secrétaire général des services de la Mairie Francis Montor, mis en examen pour complicité de détournement de biens publics, Saint-Cyprien attend les poursuites judiciaires sur 11 personnes dans le cadre d’affaires de malversations immobilières et d’achats d’objets d’art, centrées autour de la figure du maire UMP Jacques Bouille. Ce dimanche, la plage Maillol de la ville côtière a accueilli un rassemblement convoqué par le Mouvement Démocrate et le Parti Socialiste, via leur représentants dans la ville, Eric Gaulier, non-élu, et Marie-Pierre Sadourny-Gomez, conseillère municipale. Cette rencontre, voulue par le Modem comme un « rassemblement citoyen et apolitique » et présentée par le PS sous la forme « Saint-Cyprien a rendez-vous avec Saint-Cyprien », a rassemblé 80 personnes favorables à la démission d’un conseil municipal généralement considéré, chez les opposants à la gestion UMP, comme « déshonoré et illégitime ». Depuis le début de l’année, le Modem tente une percée dans la commune, en évitant soigneusement la stratégie du “tous pourris » qui rappellerait le Front National. M. Gaulier souhaite ainsi informer la population, dit-il, « d’une réalité que je suis sans doute l’un des premiers à avoir discernée, il y a 20 ans ».

Partager