Langue
La Clau
Saint-Cyprien: le maire del Poso refuse encore un conseil municipal extraordinaire
Langue

L’idée d’un conseil municipal extraordinaire, exigé par l’opposition municipale de Saint-Cyprien, a de nouveau repoussée par le maire, Thierry del Poso, ce mardi soir en conseil ordinaire. Demandée le 27 janvier par toute l’opposition, cette réunion exceptionnelle avait été jugée « irrecevable » par le premier magistrat, le 23 février, avant un rappel à l’ordre le 1er mars par le préfet des Pyrénées-Orientales, citant l’article L. 2121-9 du code général des collectivités territoriales. Ce mardi, M. del Poso a animé une réunion rapidement quittée par le groupe d’opposition PS, mené par Marie-Pierre Sadourny-Gomez, qui en a reproché la tenue en dépit de la neige. Les intempéries ont d’ailleurs rendu impossible, ce lundi, une réunion cruciale de la commission des finances de la Ville. Le sujet central de cette intervention PS, très dure à l’endroit du maire, considéré « tyrannique » et « calculateur », a été la gestion du Tourisme dans la ville, uniquement confiée à un « Etablissement Public à Caractère Commercial (EPIC) Office du Tourisme », jugé trop isolé de la démocratie. La première opposante a dénoncé le risque de plonger Saint-Cyprien « dans des déchirements qui seront durables », tout en ravivant des « craintes anciennes », eu égard à 20 ans de gestion sous la houlette du maire suicidé, Jacques Bouille, tête de pont d’un vaste réseau d’intérêts.

Partager

Icona de pantalla completa