Langue
La Clau
Saint-Cyprien : irrégularités à 9 jours du dépôt des listes pour les municipales
Langue

A neuf jours du dépôt des listes en course pour les élections municipales de Saint-Cyprien, prévues les 6 et 13 septembre, sept candicatures sont pressenties, dont pléthore d’offres sur le flanc droit de l’échiquier politique. Dans une référence limpide au système de corruption mis en place par l’ex-maire UMP Jacques Bouille, « la bête n’est pas tuée », le candidat Bernard Beaucourt, 62 ans, sans étiquette et tenant d’une liste « Un autre Saint-Cyprien », indiquait ce lundi par communiqué que la préfecture des Pyrénées-Orientales a été tout récemment contrainte à un « rappel à la loi », certains candidats étant déjà entrés illégalement en campagne. Dénonçant la candidate UMP Claudette Guiraud, qui, selon lui, pratique déjà le « porte à porte », et le candidat du Nouveau Centre, Thierry Del Poso, premier entré en campagne, dès juin, par l’intermédiaire d’un tract en couleurs qui requerrait « une amende de 3750 euros », le candidat Beaucourt, proche d’une association de défense des contribuables de la ville, manifestement anti-partis, vise « des combats de clans » et signale des irrégularités consistant en des « promesses de postes à la mairie » ainsi que de « partage du territoire entre affairistes ».

Partager