Langue
La Clau
Rencontre Frêche-Montilla : un échec pour l’eau du Rhône au Sud et pour la communication
Langue

Conçu pour enfoncer le clou de la coopération transfrontalière, le petit-déjeuner qui réunissait ce matin le président du Languedoc-Roussillon Georges Frêche et le président de Catalogne Sud José Montilla au très symbolique Château Royal de Collioure, se solde par l’échec du projet « Aqua Domitia », dont les travaux commencent en janvier 2009. En effet, M. Montilla a avoué au président languedocien que le transvasement de l’eau du Rhône vers la Catalogne Sud « ne cadre pas avec la politique actuelle de l’eau », la Generalitat de Catalunya ayant opté, sur fond de crise, pour une désalinisation de l’eau de mer. Lors de cette rencontre sans autre surprise ont été évoqués les axes majeurs du renforcement des liens Nord/Sud, dont le prévisible TGV, la communication et la formation professionnelle. Conclu par la création d’une « commission de suivi » qui ne se réunira qu’une fois par an, cet entretien de voisinage s’est avéré être un rendez-vous d’étrangers, le besoin d’une interprète, à l’heure européenne, manifestant une troublante distance culturelle. Bizarrement, dans une interview provoc’ au groupe Midi Libre, Georges Frêche affirme aujourd’hui « Les Catalans sont des gens charmants mais impitoyable en affaires. Ils prennent tout et ne donnent rien ».

Partager