Langue

Après de fortes perturbations concernant sa tête, la liste estampillée Les Républicains (LR) / Union des Démocrates et Indépendants (UDI) concourant dans les Pyrénées-Orientales pour le compte des élections régionales en Midi-Pyrénées / Languedoc-Roussillon a été présentée ce vendredi 30 octobre. Son chef de file et maire de Canet-en-Roussillon, Bernard Dupont, a réuni les membres de cette liste intitulée « Je m’engage pour ma région », dont la numéro 2 est la maire-adjointe de Perpignan Fatima Dahine (LR), suivie du délégué départemental de l’UDI, Fabrice Villard, voilà peu annoncé comme numéro 1 selon la volonté nationale des appareils.

Forte représentation de l’UDI

Cette liste du centre et de la droite a pour numéro 4 la maire-adjointe du Soler Véronique Olier (LR) et pour numéro 5 le maire-adjoint de Port-Vendres Lionel Nadal (UDI). La position numéro 6 revient à Nathalie Beaufils, maire-adjointe UDI de Perpignan, la numéro 7 au maire d’Estavar Laurent Leygue (UDI) et la numéro 8 à la maire-adjointe de Collioure, Michèle Romero (LR). Les dernières places échoient au maire d’Eus, José Montessino (UDI), à la maire-adjointe de Saint-Cyprien, Marie-Claude Padros (LR), à David Triquère (LR), non élu mais président de l’association « Tous Argelésiens » et à Annick Barboteu (LR), conseillère municipale d’Amélie-les-bains. Josep Sirach, maire-adjoint de Rivesaltes, Tatiana Jalinaud, conseillère municipale de Saint-Estève et Nicolas Requesens, conseiller municipal de Perpignan, tous membres de LR, ferment la marche.