Langue

Dans l’optique d’une candidature du Président de la République à l’élection présidentielle de 2022, les soutiens territoriaux à Emmanuel Macron s’affichent progressivement. Vendredi 17 décembre a été lancé à Perpignan le “Comité pour la réélection d’Emmanuel Macron Perpignan 66”. Cette structure a pour premiers membres Jean-Louis Chambon, maire de Canohès, Jean-Michel Solé, maire de Banyuls-sur-mer, Patrick Got, Maire de Baho, Alain Got, Maire de Saint-Laurent de la Salanque, Yves Porteix, maire de Sorède, Jacques Bayona, maire de Saint-Paul de Fenouillet, Louis Caseilles, maire de Saint-Laurent de Cerdans, Alexandre Puignau, maire des Cluses et Antoine Tahocès, maire de Sansa.

Le comité Perpignan 66 dont l’objectif est naturellement la réélection d’Emmanuel Macron, est l’initiative de Romain Grau, député de la première circonscription des Pyrénées-Orientales et conseiller département des Pyrénées-Orientales, accompagné de Guillem Gervilla. Ce dernier, “Catalan en exil temporaire à Paris”, selon son profil Twitter, est conseiller parlementaire du ministre de la Justice, Eric Dupont-Moretti. Originaire du territoire, ex-conseiller auprès de Gérard Collomb, ancien ministre de l’Intérieur, il aura la charge de seconder R. Grau dans la coordination des actions à venir. « Ce comité réunit des élus de toutes sensibilités politiques et des personnalités de la société civile (…) engagés sur le terrain pour valoriser le bilan du chef de l’Etat et l’appeler à poursuivre son action pour les cinq prochaines années”, annonce le Comité.

En 2017, le Pays Catalan a donné 52,8% à E. Macron

Le premier tour de l’élection présidentielle de 2017 dans les Pyrénées-Orientales avait donné 30.05% à Marine Le Pen, 21.14% à Jean-Luc Mélenchon, 18.46% à Emmanuel Macron, 17.19% à François Fillon et 5.04% à Benoît Hamon. Au second tour, E. Macron l’avait emporté avec 52.84% des voix, contre 47.16% à pour Marine Le Pen. A l’échelle hexagonale, celui qui allait devenir chef de l’État avait recueilli 66,1% des suffrages exprimés, contre 33,9% pour la leader d’extrême droite.

Partager

Icona de pantalla completa