Langue

Le juge de la cour d’appel de Sassari, en Sardaigne, qui a entendu l’ancien président de Catalogne, Carles Puigdemont, ce vendredi à 14h, a décidé sa libération. Cette mesure à effet immédiat fait suite à l’arrestation du leader indépendantiste, ce jeudi 23 septembre. C. Puigdemont ne pourra cependant pas quitter l’île de Sardaigne jusqu’à la résolution de l’ordre d’arrêt européen qui l’a concerné. Il effectuera une déclaration ce samedi face à la cour d’appel italienne et reste soumis à un processus d’extradition.

La justice espagnol confirme ses poursuites contre Puigdemont

Ces dernières heures, le juge de l’Audience national espagnole, le redoutable Pablo Llarena, a fait parvenir à la cour d’appel de Sassari une copie de l’ordre européen de détention à l’encontre de l’ancien président. Ce document émis e 19 octobre 2019 est toujours en vigueur, a informé le juge espagnol.

Lire aussi :
Puigdemont Arrêté en Sardaigne

Partager