Langue
La Clau
Primaires du PS: Bourquin exige un soutien à Frêche « franc et massif »
Langue

A quelques heures du vote de désignation du premier des candidats socialistes dans le cadre des élections régionales de 2010, prévu ce jeudi soir à Perpignan, le président PS du Conseil général des Pyrénées-Orientales, Christian Bourquin, soutient sans surprise et sans détails le polémique Georges Frêche. Pour cela, il exige, sur son blog, un résultat « franc et massif » en faveur de Didier Codorniu, supplétif consentant de l’actuel président de la région Languedoc-Roussillon, qu’il considère « injustement » exclu du parti depuis janvier 2007, en raison d’un dérapage verbal sur le nombre de joueurs Noirs inclus dans l’équipe de France de football. M. Bourquin, qui compte sur « chacun des 2000 militants socialistes » du Pays Catalan, observe une discipline de fer derrière un chef de plus en plus contesté, notamment par les Verts régionaux et dans les rangs de son propre ex-parti, à l’image d’un autre Languedocien, Eric Andrieu, également candidat a la candidature. Celui-ci est vertement critiqué par M Bourquin, qui lui impute indirectement une ambiance de « manigances ». Le 15 septembre, le patron des socialistes des Pyrénées-Orientales avertissait déjà sur son blog d’une « grosse arnaque » en préparation, « certains voulant faire croire que l’on peut se passer de Georges Frêche ».

Partager