Langue
La Clau
Perpignan: duel Sanchez-Schmid / Lietta pour la présidence des Républicains
Langue

La course à la présidence départementale du parti Les Républicains dans les Pyrénées-Orientales ne comportera que deux candidats. En décembre, les postulants étaient les adjointes au maire de Perpignan Isabelle de Noëll-Marchesan, Joëlle Anglade et Marie-Thérèse Sanchez-Schmid, aux côtés du jeune François Lietta, ex-responsable des jeunes de l’UMP en Pays Catalan. Entre les fêtes, la première citée raccrochait, faute d’obtenir l’engagement collégial des autres candidats. Le 6 janvier, F. Lietta dénonçait la difficulté d’obtenir les 169 parrainages nécessaires sans disposer du fichier d’adhérents. Ce mercredi 13 janvier, il a déposé et vu valider les 234 soutiens qu’il a transmis à la commission chargée du scrutin, à Paris. Mais en revanche, cette instance a invalidé la candidature de J. Anglade, qui figure sur le fichier mais n’a pas réglé sa dernière cotisation au parti.

Profil contre profil

L’élection interne, prévue le samedi 30 janvier, comportera logiquement à peine deux candidats, F. Lietta et Marie-Thérèse Sanchez-Schmid, dûment validés par le parti. Celle qui a été eurodéputée de l’année 2014 affiche une expérience rare face à son adversaire, qui avance l’atout de l’énergie et de la disponibilité, car il n’est pas élu.

Partager