Langue

Ce mercredi 10 juin, le Parti Socialiste a organisé une réunion à Cabestany pour contribuer à la construction de son programme régional. Cette rencontre s’est tenue autour de son secrétaire fédéral Jacques Cresta et du président de la Région Languedoc-Roussillon, Damien Alary. Douze axes de travail ont été déroulés, sur un principe participatif qui sera reproduit le 15 juin à Argelès-sur-mer, le 22 juin à Millas et le 25 juin à Toulouges. Le PS 66 bâtit le programme de sa tête de liste Carole Delga, à l’égal d’11 autres fédérations de la future grande région. Mais son changement interne se profile, en succession de M. Cresta au poste de secrétaire fédéral. Placé en 2012 par Christian Bourquin, le député, par ailleurs candidat aux régionales, est remplacé ce 11 juin par Ségolène Neuville, autre protégée de l’ancien président du Conseil général des Pyrénées-Orientales.

Jacqueline Irles invite Eric Ciotti

Pendant que le PS du Pays Catalan instaure une dame à sa tête, une autre figure féminine revient. Il s’agit de l’ancienne députée UMP Jacquelines Irles avait ravi en 2010 la présidence de l’UMP des Pyrénées-Orientales avant une prise en main du sénateur François Calvet au bout de six mois. Elle lance une invitation qui ne saurait être anodine, car son parti doit aussi renouveler sa tête territoriale. Le 1er juillet, sa ville de Villeneuve-de-la-raho sera le lieu d’un meeting d’Eric Ciotti, secrétaire général adjoint des Républicains. Le député et président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes devrait attirer sur son nom. A Perpignan, les Républicains auront un nouveau président début 2016. D’ici l’automne l’intégralité des prétendants sera probablement sortie du bois.

Partager

Icona de pantalla completa