Langue
La Clau
Perpignan : Romain Grau, l’économiste de Codognès, devient celui d’Alduy
Langue

L’ouverture à gauche chère à Nicolas Sarkozy arrive à Perpignan, où l’avocat fiscaliste Romain Grau, équipier du divers gauche Jean Codognès lors des dernières élections municipales, s’apprête à prendre les rênes de l’Agence de Développement économique souhaitée par le maire, Jean-Paul Alduy, qui a fait campagne sous les couleurs de l’UMP. Né en 1976, haut fonctionnaire, spécialiste en finances publiques, considéré proche du Parti Socialiste, Romain Grau, triplement diplômé de Sciences Po et de HEC, est sorti de l’ENA en 2004. Contrairement à nombre de prédécesseurs issus du territoire, cet homme-passerelle, qualifié de « solide » par M. Alduy, appartient à une nouvelle génération de personnalités qui ont réussi à Paris sans pour autant oublier le Pays Catalan. Vigneron à Villemolaque, au Sud de Perpignan, il constitue par ce ralliement technique, révélé ce mardi par Les Journaux du Midi, une véritable surprise, à l’issue d’un scrutin exempt d’idées révolutionnaires aptes à donner de l’envergure à Perpignan. Pour l’heure, une discussion Alduy/Grau s’impose, ce dernier déclarant au sujet du premier « Il a une vision trop idyllique du développement économique, c’est le monde des Bisounours », en février 2008, au journaliste Julien Marion.

Partager