Langue

L’enjeu constitué par l’électorat dit populaire, à une vingtaine de jours du premier tour des élections municipales, se manifeste dans le quartier du Vernet de Perpignan. Le maire sortant, Jean-Marc Pujol, grand favori du scrutin, a pu ainsi animer une réunion ciblée, mercredi 26 février, salle Al Sol, afin d’écouter les inquiétudes et les espoirs des habitants. Le premier magistrat était aussi présent dans les tribunes du Stade Gilbert Brutus, vendredi 28 février, à l’occasion de la rencontre de rugby à XIII qui a opposé les Dragons Catalans aux Leeds Leeds Rhinos. Ce même match a comporté la présence de la numéro 2 de la liste socialiste « Vivement Cresta », Toussainte Calabrèse. Elue en 2011, la vice-présidente du Conseil général, conseillère du canton Perpignan IX, qui comprend le quartier du Bas Vernet, a rencontré à cette occasion une vingtaine de jeunes de ce secteur, qui ont pu assister à une journée d’entraînement de l’équipe des Dragons. Le lendemain, samedi 1er mars, le candidat socialiste Jacques Cresta a honoré un goûter organisé dans le quartier Diaz « à l’invitation de mamans », selon les précisions fournies par son staff de communication, qui précise que le député a pris le pouls des « difficultés rencontrées par les habitants de ce quartier délaissé par la Ville ».

Le Vernet, fidèle à la majorité municipale

Au second tour des élections municipales de 2009, le canton Perpignan IX avait donné 48,58% des voix au candidat Jean-Paul Alduy, soutenu par l’UMP, contre 37,63% à la candidate socialiste Jacqueline Amiel-Donat. Le canton Perpignan I, qui inclut principalement le quartier du Haut-Vernet, avait offert un score de 54,86% au premier et 33,3% à la seconde.