Langue
Perpignan Municipales : le candidat Faura s’appuie sur le préfet pour défendre d’eau du Canal du Midi
Langue

La tête de liste de la « Liste Centriste et Citoyenne » en lice aux élections municipales des 21 et 28 juin à Perpignan, Raymond Faura, revient à la charge au sujet de l’idée la plus surprenante et originale de la campagne, globalement assise sur un triptyque emploi-sécurité-propreté. Après la révélation, cette semaine, d’une action du préfet des Pyrénées-Orientales, Hugues Bousiges, demandant aux agriculteurs de la plaine du Roussillon de ne pas utiliser leurs puits profonds, pour préserver les nappes phréatiques, déficitaires en dépit des pluies abondantes de l’automne-hiver, M. Faura indique faire une « priorité » du besoin d’eau, à Perpignan et en Pays Catalan et en profite pour revenir sur son idée de prolonger le Canal du Midi jusqu’à Perpignan pour y faire transiter l’eau du Rhône, qui « pourrait nous servir à irriguer la plaine (…) tout en permettant un développement raisonné de l’immobilier et du tourisme », par des voyages en péniche à la façon languedocienne. Déterminé, Raymond Faura, dont la liste est créditée de 1 % des suffrages selon un sondage IFOP/L’Indépendant effectué du 7 au 9 mai, qui estime que « nos élus sacrifient nos agriculteurs », juge urgent de mobiliser les « institutions locales » et l’Etat.