La Clau
Perpignan : l’ex-PS Jean Codognès achète le mot « Alduy » sur Internet

Le e-marketing s’invite dans la « précampagne » perpignanaise malgré l’incertitude sur la tenue de nouvelles élections municipales. Alors que la faction régulière de la gauche socialiste reste indigente sur Internet, en dépit du rôle croissant du web en matière électorale, le dissident du PS Jean Codognès a adopté une fine stratégie habituellement allouée au commerce. Ainsi, le mot-clé « Alduy », du nom du maire UMP en place, lui permet de bénéficier d’une position de choix, grâce au service « Google Adwords », sur le célèbre moteur de recherche américain. Concrètement, en inscrivant « Alduy » sur Google, on obtient en première réponse l’adresse du blog de M. Codognès. Cette stratégie tarifée, visiblement intermittente, était encore en place hier, mardi, avant de disparaître ce matin, pour réapparaître vraisemblablement plus tard. En parallèle, l’équipe Codognès a pris les devants en réservant fin octobre l’adresse d’un site de campagne « perpignan2009.com », dans l’hypothèse d’une affectation concrète, tandis qu’un anonyme a acquis l’adresse « perpignan2009.fr ». Mais à Perpignan, on constate que l’agitation sur Internet est davantage propre aux minorités politiques, face aux mastodontes qui misent davantagent sur le réel concrétisé par leurs réseaux.

Partager

Icona de pantalla completa