Langue
La Clau
Perpignan: l’eurodéputée Sanchez-Schmidt défend la TNT en catalan
Langue

L’eurodéputée perpignanaise UMP Marie-Thérèse Sanchez-Schmid s’inquiète pour le catalan au sein des instances européennes, dans une lettre cosignée par plusieurs autres députés. Ce message, adressé aux Commissaires européennes Androulla Vassiliou, en charge de l’Education, et Viviane Reding, en charge de la justice, pointe les menaces sur la version catalane des documents européens effectuée par les bureaux barcelonais de la Commission Européenne. Mme Sanchez-Schmid, membre de la Commission Culture au Parlement Européen, défend la communication en catalan, comme garantie de proximité entre l’Europe et les citoyens, car, selon elle « Seria una gran llàstima que l’Europa perdés una eina de comunicació tant important ». La maire-adjointe de Perpignan, en charge de l’Éducation et de l’Enfance, vient aussi d’intervenir auprès du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) et du Ministère français des Affaires Européennes à propos de la présence des chaînes de télévision publiques sud-catalanes dans les Pyrénées-Orientales. Le Gouvernement catalan, à Barcelone, repousse en effet l’interruption de la diffusion analogique de sa télévision publique en Roussillon, faute de canaux TNT attribués officiellement par Paris. Au Sud, toutes les villes, dont Girona, ne fonctionnent plus qu’en TNT.

Partager