Langue
La Clau
Perpignan: les Républicains dénoncent un PS consanguin aux régionales
Langue

Le 10 juillet, nous passions en revue la liste socialiste présentée dans les Pyrénées-Orientales aux élections régionales. Ce premier scrutin de Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon verra candidater Jean-Pierre Bourquin, frère de Christian Bourquin, président de la région Languedoc-Roussillon jusqu’à son décès. Y figure aussi Vincent Malherbe, époux de la présidente du Conseil général des Pyrénées-Orientales, Hermeline Malherbe. A Perpignan, cette stratégie d’«arbre généalogique» est critiquée par les Républicains, dont le responsable jeunesse, François Lietta, livre un comparatif : «comme dans les Bouches-du-Rhône sous l’ère Guérini, la politique est une affaire de famille». La filiation n’est pas une spécialité de gauche en Pays Catalan, mais le coup est porté, par communiqué. Le parti observe la candidature d’un élu condamné en justice, le conseiller régional Marcel Mateu. «La tradition du palmarès judiciaire est bien ancrée au sein de la fédération socialiste des Pyrénées-Orientales». Il prend pour exemples Christian Bourquin et Elie Puigmal, ancien maire de Saint-Estève.

Partager

Icona de pantalla completa