Langue
La Clau
Perpignan: les communistes jugent le plan Fillon « injuste et inefficace »
Langue

La politique d’austérité budgétaire française dévoilée ce mercredi par le premier ministre, est vertement réprouvée par le parti Communiste des Pyrénées-Orientales. Son porte-drapeau, militant CGT et ancien conseiller régional de la région Languedoc-Roussillon, Philippe Galano, a dénoncé ce jeudi un plan « aux allures de charity business ». Le conseiller municipal de Cabestany, qui s’est exprimé par communiqué, s’est économisé toute référence aux failles de la plus pure proximité, pour embrasser des considérations générales. De son avis, M. Fillon « se réjouit de la destruction de 130.000 emplois publics (…) alors que des millions de jeunes souffrent du chômage et de la précarité ». L’élu a ajouté, au sujet de la stratégie gouvernementale qui préfigure un alignement sur la « règle d’or » lancée en concertation avec l’Allemagne, le risque d’une « injustice sociale », provoqué par l’économie prévue, qui atteint 11 milliards d’euros.

Critique envers une « dictature des marchés », Philippe Galano a dénoncé une « politique injuste et inefficace », avant de viser le projet d’imposition accrue envers les grands fortunes « ne représentant que 200 millions d’euros de recettes prévues », c’est à dire « une goutte d’eau sur les 11 milliards d’économies ». Sur ce dernier point, le grand patron catalan Jacques Font, propriétaire du réseau de salles de cinéma Ciné Movida, incarné en Pays Catalan autour des cinémas perpignanais Castillet et Mégascatillet, souhaite répondre à l’invitation gouvernementale. Réputé de gauche, cette personnalité s’est déclarée favorable à payer davantage d’impôts, afin de participer à la réduction, du déficit public.

Partager

Icona de pantalla completa