Langue
La Clau
Perpignan : le responsable du MJS démissionne après le malentendu sur Dieudonné
Langue

La prise de position du responsable départemental du Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS) des Pyrénées-Orientales, concernant l’humoriste Dieudonné, entraîne la démission volontaire de ce jeune militant politique. Dans un communiqué du 1er janvier 2014, Anthony Cortes affirme mesurer le fait que ses propos « ont pu choquer » et avoue des mots « maladroits et déplacés dans la situation actuelle ». Estimant que « l’ambiguïté n’a pas sa place dans les troubles que peut traverser notre société », il se départit de toute intention de « soutenir ou de défendre Dieudonné M’bala M’bala, ni aucune de ses thèses fumeuses ». Affichant son « mépris » comme « la seule des considérations possible pour ce genre de méthode et de ficelle », mais encore « peiné » de constater que son « message ait été mal compris », il s’excuse « auprès de chaque personne qui a pu se trouver blessée et gênée » par ses mots. Prenant acte d’une situation malheureuse, dont l’impact repose sur un évident malentendu, il « tire toutes les conséquences et décide (…) avec regrets », de démissionner de son poste d’animateur fédéral du MJS 66.

Partager

Icona de pantalla completa