Langue

Le maintien de la majorité de gauche au Conseil départemental des Pyrénées-Orientales, suite au second tour des élections de dimanche 29 mars, profite particulièrement au Parti Communiste (PCF). La formation a obtenu cinq élus, contre trois dans l’assemblée précédente, dans un territoire dont le nombre de cantons est cependant passé de 31 à 17, tandis que le nombre de sièges global passait de 31 à 34. Pour l’Association Départementale des Elus Communistes et Républicains des Pyrénées-Orientales (ADECR66), cette performance est due à des candidats qui ont su « mobiliser dans la clarté » les voix « républicaines, démocrates et progressistes ». Ces conseillers départementaux, Edith Pugnet, Lola Beuze, Françoise Fiter, Jean Vila et Nicolas Garcia, celui-ci secrétaire fédéral du PCF en Pays Catalan, prennent « toute la mesure de la défiance et du désarroi de nombreux citoyens confrontés aux difficultés du quotidien et qui se sentent trahis ».

L’ADECR66, présidée par Jean-André Magdalou , maire d’Alénya depuis mars 2014, savoure la progression de sa représentation, alors qu’en France, le PCF a obtenu 121 élus, après une ponction de près de 50 % de ses effectifs lors de l’échéance départementale.

Départementales Pays Catalan 2015 : tous les résultats du 2e tour.

Nouveau commentaire