Langue

Le Parti Communiste Français (PCF) des Pyrénées-Orientales prend position sur les élections départementales de 2015. Ce 9 novembre, son Conseil départemental a communiqué son approche du scrutin dont La Clau dresse la liste des candidats officiels. Partisan de « rompre avec les politiques libérales » du gouvernement, il défend l’intérêt d’être élu pour « résister, relayer les luttes et promouvoir une vraie politique de gauche », sous la bannière du Front de Gauche. Sa fédération, dirigée par le maire d’Elne de 2001 à 2014, Nicolas Garcia, redoute le « basculement à droite » du Conseil général des Pyrénées-Orientales et « l’entrée d’élus du FN » dans l’assemblée. L’hypothèse d’un accord national PCF-PS pour des candidatures communes étant improbable, le PCF souhaite, depuis Perpignan, présenter des candidats « dans tous les cantons ». Mais si un « danger » se profile, il mettra en sourdine ses critiques envers le PS et négociera avec lui des « binômes mixtes » ou un « effacement réciproque de candidats ». La version in extenso du communiqué du PCF des Pyrénées-Orientales détaille cette approche.