Langue
La Clau
Perpignan : le Modem fustige +50% de salaire de la majorité municipale
Langue

La majorité municipale de Perpignan a choisi hier d’augmenter le salaire de ses 39 élus, portant ainsi à 1 million d’euros l’enveloppe globale des indemnités, jusqu’à présent établie à 668.000 euros, après une hausse de 70.000 euros choisie en 2008. Ce choix révulse la conseillère municipale Clotilde Ripoull, élue du Modem, qui juge « scandaleuse » cette mesure, au regard de la situation des ménages et de la ville elle-même, « qui cumule plus de 2 000 euros de dettes par habitant ». Mme Ripoull fustige de « véritables stock-options » attribuées à des « conseillers majoritaires de base, qui n’ont aucun rôle et aucun travail concret dans la vie municipale ». La jeune élue réclame cet après-midi par communiqué un gel des indemnités, sur l’exemple des maires qui « gèlent voire diminuent drastiquement leurs indemnités ». Pour mémoire, le 17 décembre 2008, le maire du Port de la Selva, en Alt-Empordà, avait choisi de diviser son salaire par deux, pour « montrer l’exemple ». Genís Pinart, membre de la coalition de centre-droit Convergència i Unió, avait ainsi suivi le mouvement général de sa commune, dont le budget 2009 a été amputé de 12% pour affronter l’austérité économique.

Partager

Icona de pantalla completa