Langue

Le maire de Perpignan et président de la communauté d’agglomération Perpignan Méditerranée, Jean-Marc Pujol, raccrochera 2020. Il livre cette information dans le quotidien les Journaux du Midi, ce mardi 15 décembre. «Je quitterai mon fauteuil de maire en 2020», souligne l’élu, dont l’élection en mars 2014 s’est effectuée face au Front National, sur un résultat de 55,11%. Le premier magistrat, qui comptera 71 ans lors de la prochaine échéance municipale, confirme son engagement farouche contre le cumul des mandats. Il lance plusieurs noms de possibles successeurs, figurant dans son équipe. Le premier adjoint chargé des Finances, Romain Grau, l’adjointe chargée de la Sécurité, Chantal Bruzi. L’adjointe déléguée au centre-ville, Caroline Ferrière-Sirère, ou encore Joëlle Anglade et Olivier Amiel, également adjoints, ont la «potentialité» requise, selon l’appréciation de Jean-Marc Pujol.

Partager

Icona de pantalla completa