Langue

Le Conseil départemental des Pyrénées-Orientales (CD66) salue la décision du Conseil supérieur de l’audiovisuel qui sanctionne la chaîne Cnews d’une amende de 200 000 euros pour des propos tenus par Eric Zemmour. Le 29 septembre 2020, le polémiste avait déclaré au sujet des migrants mineurs : “Ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs, c’est tout ce qu’ils sont. Il faut les renvoyer”. Dans une décision rendue le 17 mars, le Conseil supérieur de l’audiovisual (CSA) indique que des “limites à la liberté de communication et à la liberté éditoriale des médias audiovisuels” ont alors été franchies. A Perpignan, le CD66 avait porté plainte contre l’écrivain et le directeur de la chaîne, le 2 octobre.

La présidente H. Malherbe cite Louis Aliot

La présidente, Hermeline Malherbe, déclare qu’ « il est de notre devoir de protéger les jeunes confiés au Département pour leur insertion citoyenne et professionnelle, contre toute attaque raciste et xénophobe. M. Zemmour est un récidiviste. Ceux qui lui offrent des tribunes sur Cnews ou à Perpignan, comme M. Aliot, lors de la campagne des municipales, sont complices de cette dérive qui fragmente notre République ».

Partager