Langue

Après un premier essain le 20 avril, la chaîne YouTube du Conseil départemental des Pyrénées-Orientales a diffusé une session en direct de l’assemblée du territoire, ce lundi 8 juin. Cette initiative née du confinement lié au covid-19 est un effet positif de la pandémie en matière d’exercice institutionnel et de transparence démocratique. Elle a suscitée la modeste audience d’une cinquantaine de visionneurs, pour un début encourageant, car il s’agit d’un rattrapage par rapport au reste de l’Europe.

Un dispositif amené à devenir ordinaire

Auparavant, le 23 mai, le maire d’Argelès-sur-Mer, Antoine Parra, prenait ses fonctions par ce même biais. D’autres ont choisi le réseau social Facebook, afin que leurs administrés puissent suivre et vivre les cérémonies dédiées.
En Pays Catalan, le coronavirus est aussi à la source de la diffusion de la messe dominicale donnée par l’évêque Norbert Turini en la chapelle Jean-Paul II de Perpignan. Cette pratique née d’une situation délicate est invitée à être perpétuée en période sanitaire ordinaire.

Partager