Langue
La Clau
Perpignan. L’Alternative ! cherche la différence entre Aliot et Pujol
Langue

La liste “L’Alternative !”, présente au premier tour des élections municipales de Perpignan, remportées par l’extrême droite, compte bien vivre et se développer jusqu’au prochain scrutin, prévu en 2026. Cette offre à gauche de la gauche, titulaire de 6,5%, donne son point de vue sur la gestion municipale assurée par Louis Aliot (Rassemblement national). Mercredi 17 mars, ses représentants ont présenté leurs analyses : ils estiment que “Louis Aliot continue les projets initiés par Jean-Marc Pujol” (l’ancien maire, membre des Républicains). L’Alternative ! observe que le premier magistrat “tente de faire consensus en essayant de contenter tout le monde” mais “n’apporte aucune solution à la pauvreté” et ne déroule pas de politique de transports “sauf le tout voiture”.

Constitution en association dimanche 28 mars

Pour, l’avenir, L’Alternative ! se transforme en association, sous mla direction des ses membres Lydie Bunouf, Olivier Gandou, Caroline Forgues et Jean-Bernard Mathon. Après une “assemblée citoyenne” organisée en novembre 2020, le groupe souhaite défendre le municipalisme, l’exigence d’une ville écologique, solidaire, culturelle, passant par une pratique démocratique à tous les niveaux de la société. La constitution de cette structure se déroulera dimanche 28 mars, afin de préparer patiemment les prochaines élections municipales, prévues en 2026.

Partager