Langue
La Clau
Perpignan décroche le jackpot de l’Etat pour relooker le quartier de la gare
Langue

La requalification des quartiers dégradés de Perpignan s’engage dans la voie du financement de l’Etat, après la validation par le Conseil des Ministres de ce mercredi 9 décembre, d’une liste de 20 quartiers de villes de France, dans laquelle figure la capitale du Pays Catalan. Préalablement, le 13 mai, le Ministère du Logement avait adressé un appel à candidature dans le cadre du « programme national de requalification des quartiers anciens dégradés ». La Ville de Perpignan y avait proposé son quartier de la Gare, qui obtient ainsi le label lié à ce programme, et jouira de financements portés sur 700 logements, de 2011 à 2019. L’enveloppe de l’Etat, de 67 millions d’euros, sera distribuée en aides aux propriétaires, au développement du logement social et à plusieurs opérations de réinvestissement commercial. Cette action est cruciale pour ce quartier en mutation, transformé, à l’issue de grands travaux, en zone résidentielle et commerciale, dans un ensemble articulé autour de la gare TGV et du prestigieux Hôtel de l’Agglomération, en fonction depuis quelques semaines. Le quartier gare/Saint Assiscle sera en effet, dès l’ouverture réelle de la Ligne à Grande Vitesse, en 2014, la première face visible de Perpignan pour les voyageurs.

Partager