Langue
La Clau
Perpignan: de Noëll-Marchesan quitte la course à la présidence des Républicains
Langue

Peu avant Noël est apparue la suggestion d’une présidence collégiale pour les Républicains des Pyrénées-Orientales. Le parti de Nicolas Sarkozy renouvelera sa tête en Pays Catalan, François Calvet, lors d’élections internes attendues le 30 ou le 31 janvier 2016. L’idée d’une direction plurielle était formulée par la conseillère départementale Isabelle de Noëll-Marchesan, également adjointe au maire de Perpignan chargée des quartiers Sud. Cette élue proposait de se joindre aux adjointes de la Ville de Perpignan Marie-Thérèse Sanchez-Schmid et Joëlle Anglade, ainsi qu’à l’ex-responsable des Jeunes Populaires, François Lietta. Mais cette idée à fait long feu, car Mme. de Noëll-Marchesan a déclaré ce lundi 28 décembre que les «conditions de mise en oeuvre de cette proposition» ne sont pas «remplies». L’élue préfère retirer sa candidature, dont dépendait cette collégialité qui devait permettre un «fonctionnement démocratique des instances locales». Le nombre de successeurs déclarés à François Calvet se limite désormais à trois.

Partager

Icona de pantalla completa