Langue

L’ancien maire de Perpignan de 1993 à 2014 et président de l’Agglomération Perpignan Méditerranée de 2001 à 2014, Jean-Paul Alduy, est progressivement réapparu sur la scène publique depuis son double départ. Sa plume active lors des élections départementales a révélé un retrait partiel. L’intéressé en dit davantage dans un entretien vidéo accordé le 2 juillet au Journal catalan, édité à Perpignan; Il ne se prive pas de qualifier son double successeur, Jean-Marc Pujol, de «maire à mi-temps» et de «président à mi-temps». Ce dernier n’aurait pas le temps de tenir le rôle de «VRP de la ville». Mais surtout, Jean-Paul Alduy souligne un intérêt intact pour la chose publique et électorale. Au sujet des élections municipales de 2020, il indique «J’aiderai, je serai présent dans le débat». Et ajoute «s’il faut former, transmettre une expérience, des compétences, je serai présent, ça c’est clair».

Partager