Langue
La Clau
Pour Oui au Pays Catalan, le Covid-19 déconstruit le système jacobin
Langue

Une lecture politique des effets du Coronavirus est effectuée par le parti Oui au Pays Catalan (OPC), basé à Perpignan. Dans un communiqué transmis ce lundi de Pâques, la force politique territoriale affirme que la pandémie “réveille la capacité d’agir” car “à Perpignan, Prades, Banyuls (…) les forces vives et les corps intermédiaires rendent un service direct à la société”. Cette mobilisation consistant en la fabrication de masques de protection, alertes de confinement, solidarité envers les soignants et les aînés et “incitations à consommer local” signifie que “l’État ne peut pas tout, l’État n’est pas tout”, selon le mouvement décentraliste.

Un Etat trop éloigné pour agir avec pertinence

OPC constate qu’il est possible de « collectivement organiser la vie d’ici, en quittant la passivité (…) au bénéfice de tous”. Le parti, qui défend un pouvoir fort à Perpignan mais ne se réclame pas de l’indépendantisme, estime que le gouvernement, éloigné du réel dans un pays trop centralisé, fournit “des réponses inadaptées, et trop tard”.

Partager