Langue
La Clau
Nouvelle polémique autour de Georges Frêche : « Les Catalans me font chier »
Langue

Un incident inédit s’est produit hier en séance publique du Conseil Régional du Languedoc-Roussillon, à Montpellier, lorsque le conseiller catalan Pierre Becque, du Nouveau Centre, a demandé des comptes au président socialiste Georges Frêche sur des propos édifiants prononcés par celui-ci face à une assemblée étudiante en 2008, dans un cadre privé. Les déclarations de l’homme fort de la région, enregistrées à son insu au téléphone portable par un étudiant, dévoilent notamment d’étranges égards de M. Frêche envers les électeurs : « les gens intelligents, il y en a 5 à 6% (…) Je fais campagne pour les cons, et là, je ramasse des voix, en masse », avant d’enchaîner « Les Catalans me font chier, et je leur tape dessus parce qu’ils m’emmerdent, mais dans deux ans je vais me mettre à les aimer (…) ils me pardonneront ». S’en est suivi une escalade verbale, le président du Conseil Général des Pyrénées-Orientales et Vice-Président de la Région Christian Bourquin, également socialiste, rétorquant notamment à M. Becque, en défense de M. Frêche « vous êtes au fond des poubelles », dans une tentative de discrédit du diffuseur des enregistrements pirates, un site Internet perpignanais, non-conventionnel, réputé pour ses enquêtes fouillées et généralement craint par le personnel politique.

Partager