Langue

Plus de deux ans après sa dernière visite officielle du 23 février 2007, en pleine campagne présidentielle, lors de laquelle il avait présenté le concept de « discrimination positive à la française », consécutivement à une visite express, organisée le 3 juin 2005 pour apaiser la ville secouée par des émeutes inédites, le président Nicolas Sarkozy revient à Perpignan dans une quinzaine de jours. Après la cérémonie médiatique des vœux à l’ensemble des citoyens, ce jeudi 31 décembre, un prolongement sous forme de tournée en 13 étapes, dans 13 villes, pour 13 thématiques différentes, sera l’occasion de s’adresser depuis Perpignan, dans un lieu et à une date encore à préciser, au secteur de la Santé français. Cette présence d’un président de la République en Pays Catalan tiendra lieu de geste de « décentralisation », non pas pour l’étude d’une réalité territoriale spécifique, notamment transfrontalière, mais sur un grand sujet national, amplement médiatisé. Cette tournée présidentielle, dans laquelle transparaîtra une hiérarchie implicite des régions françaises, abordera, notamment, l’économie dans la région Pays de la Loire, la ruralité en Basse-Normandie et les « forces de la connaissance » en région parisienne.

Partager