La Clau
Manuel Valls évite d’opiner sur l’indépendance catalane

Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, s’est exprimé ce 20 septembre sur le processus souverainiste catalan, lors d’une interview donnée dans sa langue maternelle sur la station publique Catalunya Ràdio. Physiquement présent dans les studios de l’avenue diagonal de Barcelone, l’homme fort du PS a affirmé : « l’Espagne est différente de la France, elle dispose d’autonomies fortes, c’est un pays très différent, difficile à comprendre pour les Français. La France est un pays très centralisé, où n’existe pas cette force présente en Espagne. Cette diversité doit être une force, elle ne doit pas être un problème ». Linguistiquement prudent depuis qu’il a été piégé par la radio perpignanaise Ràdio Arrels, en août 2012 dans la capitale du Roussillon, Manuel Valls l’est aussi idéologiquement. Evitant de livrer sa position sur une éventuelle indépendance de la Catalogne, le ministre a lancé : « J’ai toujours parlé catalan à la maison -ndlr : à Barcelone et à Paris – mon père a toujours été très catalaniste, en en même temps nous nous rappelons toujours que c’est Madrid qui a accueilli mon père dans les années 1970, avant que la Catalogne ne se rappelle qu’elle avait un grand peintre figuratif. Il me semble que ma réponse permet de saisir ce que je pense ».

Vernissage d’une exposition d’oeuvres de son père à Barcelone

Cette présence ministérielle à Barcelone était justifiée par l’inauguration, le 19 septembre, à la Fondation Vila Casas, d’une exposition intitulée « Sotto Voce », qui englobe des oeuvres du peintre Xavier Valls, père de « Manuel Carlos » Valls, installé en 1949 à Paris, décédé en 2006. Aux côtés du candidat a la primaire socialiste de 2011, qui s’est affirmé « totalement français », figurait sa mère, Luisa, avec laquelle l’intéressé s’exprime exclusivement en catalan.

Retrouvez l’interview de Manuel Valls, sous forme d’extrait ou en version longue.

Partager

Icona de pantalla completa