Langue
La Clau
Malgré la crise, la Catalogne crée des délégations en Asie et au Maroc
Langue

La Catalogne Sud ouvrira cette année de nouveaux bureaux internationaux, au Maroc, en Asie, au Mexique et dans la capitale argentine Buenos Aires, selon une annonce formulée hier par le vice-président du Gouvernement catalan Josep-Lluís Carod-Rovira, en séance au Parlement catalan. Ce projet, surprenant dans un contexte de crise et de prudence économique, 5 ans après la fermeture des bureaux marocains de la Generalitat installés à Casablanca et considérés inefficaces par l’actuel gouvernement triparti, renforcera le réseau catalan dans le monde. La Catalogne du Sud dispose a actuellement de 54 bureaux à l’extérieur, notamment installés à New York, à Berlin et à Paris, consacrés à la promotion touristique, à la coopération, au commerce et à l’emploi. Le vice-président du gouvernement, Josep Lluís Carod-Rovira, chargé de présenter ce déploiement, arguë qu’un investissement en l’Asie est stratégiquement nécessaire et qu’il ne connaît aucun État qui, avec la crise, «ne commence à fermer ses ambassades». À niveau budgetaire, le réseau des délégations extérieures catalanes correspond à 3% du budget de la Generalitat de Catalunya en matière de politique étrangère, le reste étant affecté au développement, aux relations internationales et à la projection extérieure.

Partager