Langue
La Clau
L’Université de Perpignan se positionne dans l’Union pour la Méditerranée
Langue

En accueillant ce jeudi et ce vendredi, à huis-clos, la réunion annuelle du « Réseau International des Chaires Senghor de la Francophonie », suivie samedi d’un colloque international sur le thème « Confrontation ou dialogue des cultures en Méditerranée : quel rôle pour la Francophonie et l’Union pour la Méditerranée ? », l’Université de Perpignan Via Domitia (UPVD) cherche sa place au sein de l’espace méditerranéen, dans sa conception française. Pariant sur une position géographique solide et pertinente dans le cadre de l’Union pour la Méditerranée (UPM), Perpignan vise, au-delà de sa personnalité euro-catalane, sa place dans l’euro-Méditerranée. L’UPM, d’essence française, fixe son secrétariat général à Barcelone et sa direction financière à Marseille, ville considérée par l’Agence France Presse, le 9 octobre, comme « rivale » de la première. Prise entre deux sphères, Perpignan et son agglomération, interface de choix entre les territoires, met en avant sa personnalité française, par un événement qui se déroule notamment en présence du Secrétaire Général de l' »Organisation Internationale de la Francophonie », Philippe Cantraine. La difficulté est alors pour l’UPVD de se distinguer au sein de la sphère française, sous peine de rester une simple escale technique entre Paris et l’autre rive de la Méditerranée.

Partager

Icona de pantalla completa