Langue
La Clau
José Manuel Barroso, Docteur Honoris Causa de l’Université de Perpignan
Langue

Le Conseil d’administration de l’Université de Perpignan vient de nommer le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, Docteur Honoris causa, et organise à cet effet une cérémonie, en sa présence, la semaine prochaine. Cette information étonnante, relayée ce jeudi par le syndicat SNESUP-FSU de l’établissement, provoque également sa colère. L’attribution de la prestigieuse distinction au promoteur du Traité de Lisbonne, portant sur la structure institutionnelle de l’Union Européenne, inspire au syndicat le titre de « Déshonoris causa », tout en dévoilant des rancoeurs envers l’autonomie de l’université. Le SNESUP-FSU dénonce les honneurs faits à M. Barroso, qui « impose une marche forcée vers le règne du tout au marché » tout en déplorant que la politique européenne soit la principale responsable des « difficultés » rencontrées par l‘établissement, en raison de la loi relative aux Libertés et Responsabilités des Universités (LRU), mise progressivement en place à Perpignan. Pour les militants, M. Barroso, par ailleurs reconduit dans ses fonctions en septembre dernier, est le « plus haut représentant » des orientations qui mettent en « péril » l’Université de Perpignan.

Partager