Langue

Le premier parti politique du département des Pyrénées-Orientales, avec plus de 3300 adhérents, organise demain samedi une grande fête autour de la rentrée parlementaire, avec en guest-star le président du groupe UMP à l’Assemblée Nationale Jean-François Coppé. Pour l’occasion c’est Joëlle Ferrand, maire du Barcarès, qui recevra son parti, en présence de Daniel Mach, président de l’UMP 66 et François Calvet, secrétaire départemental. Entre les différentes agappes sont prévus des ateliers de réflexion autour de thèmes départementaux, nationaux et européens après que Jean-François Coppé, récemment prononcé pour la disparition des départements, ne prenne la parole. Dans le contexte perpignanais actuel, l’ambiance risque d’être spécifique, et les conversations pourraient tourner autour d’un seul thème. A quelques mois d’une probable nouvelle élection municipale à Perpignan et face à une évolution de la situation imprévisible, le risque est grand pour la droite de perdre son emprise locale, malgré un monopole de la représentation nationale.

Partager