Langue
La Clau
L’UMP Castex se ravise et accepte un débat TV avec le « PS » Bourquin
Langue

Le débat contradictoire préalable aux élections régionales pour les Pyrénées-Orientales s’ouvrir ce samedi lors d’un débat diffusé à 11h08 sur la chaîne France 3. Son enregistrement, ce vendredi après-midi, se déroulera finalement en la présence du candidat UMP Jean Castex, maire de Prades, un temps réticent à l’idée de participer. Ce jeudi, son rival électoral, Christian Bourquin, a réagi en lançant « Dois-je en déduire qu’il s’est dégonflé ? », mais M. Castex, averti se son remplacement au pied levé sur le plateau de la télévision régionale par Agnès Langevive, tête de liste Europe Ecologie en Pays Catalan, a choisi de se raviser. Ce débat, consacré au thème « L’Eurorégion, l’avenir du Languedoc-Roussillon », compte également avec la participation du FN Louis Aliot. Cette comparution publique reste cependant dérisoire, compte tenu de l’horaire de diffusion confidentiel, rend manifeste les handicaps de la démocratie locale. A ce stade de la campagne, le temps de parole dans les médias audiovisuels, non-comptabilisé à l’échelle territoriale, donne un insolent avantage au candidat Georges Frêche, ombrelle régionale de M. Bourquin, présent mardi à Paris, invité par les médias de masse TF1, Canal + et RMC, outre Le Monde et Voici.

Partager