Langue

Le député du Rassemblement national et candidat aux élections municipales de Perpignan, Louis Aliot, la jugé les syndicats « inefficaces » et « complices du gouvernement», ce mercredi 27 novembre sur France 2. Le parlementaire d’extrême droite, qui visait particulièrement la CGT, faisait allusion à la grève du 5 décembre. « On peut être aux côtés des grévistes sans pour autant cautionner l’attitude des syndicats », a analysé le postulant, pour lequel les revendications des grévistes sont « justes ».

Les amis de la CGT seraient amis du Rassemblement national

Selon L. Aliot, les membres et sympathisants de la CGT, réputée proche du Parti Communiste et de la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon, sont « de plus en plus favorables à ce que Rassemblement national propose ». Il a certifié que « beaucoup de cégétistes viennent au Rassemblement national (…) car ils considèrent que le combat syndical n’est plus efficace sur le terrain, en tout cas pas assez ».

Partager

Icona de pantalla completa