Langue

Le nombre de partisans de la création d’un Etat catalan scindé de l’Espagne a progressé de 3,5 % au troisième trimestre, pour atteindre 45,5 %, tandis que le nombre d’opposants à ce projet a reculé de 4 %, soit 46,3 %. Cette évolution est signalée dans un sondage dévoilé le 23 octobre par le Centre d’Etudes et d’Opinions de la Generalitat de Catalogne. Elle met en évidence un regain de l’indépendantisme catalan, qui a dépassé l’unionisme espagnol à partir de l’automne 2017, puis en 2018, avant de repasser derrière en juillet 2019.
Le nouveau sondage souligne que 39,7 % des sondés se sentent autant catalans qu’espagnols, 23,7 % se considèrent “plus catalans qu’espagnols” et 23,4 % “uniquement catalans”.

Majorité indépendantiste au Parlement catalan

Electoralement, en vue des élections catalanes du 14 février 2021, la victoire semble devoir appartenir à la Gauche Républicaine de Catalogne (ERC), créditée de 23,4 % des voix (35 à 36 sièges au Parlement de Catalogne), selon cette même étude. Junts per Catalunya obtiendrait 19,4 % (31 à 32 députés) et les Candidatures d’Unité Populaire (CUP) occuperaient 6 à 7 sièges. L’indépendantisme politique serait représenté par 72 à 75 députés sur 135, c’est à la dire la majorité, comme dans l’actualité.

Partager