Langue

La députée européenne des Pyrénées-Orientales, Marie-Thérèse Sanchez-Schmid, fait partie d’une liste restreinte de 70 personnalités choisies comme membres fondateurs de la nouvelle Association des Amis de Nicolas Sarkozy. Cette organisation, qui tenait un rassemblement à Nice, les 24 et 25 août, réunit des parlementaires favorables à ne pas dilapider un héritage issu des cinq années de mandat de l’ancien chef de l’Etat. Mme Sanchez-Schmid, qui s’est montrée fidèle aux préceptes de son parti et aux anciens choix gouvernementaux, notamment lors de périodes sensibles de l’expulsion de Roms, en 2010, figure ainsi aux côtés de fidèles sarkozystes, sélectionnés parmi les parlementaires du parti, nationaux ou européens, les anciens ministres et les maires de grandes villes. Ces membres, généralement connus du grand public, sont Bruno Le Maire, Eric Woerth, Nadine Morano, Xavier Bertrand ou encore Brice Hortefeux, président de l’association, et Christian Estrosi, qui déclarait à cette occasion «Nicolas Sarkozy nous manque et il manque à la France». L’élue, particulièrement engagée dans la mise à profit concrète des dispositifs européens dans l’espace eurocatalan, reçoit une véritable promotion, en atteignant le statut de ténor du principal parti d’opposition au gouvernement français.

Partager