Langue

Après près de 10 ans de craintes populaires et politiques, puis de négociations, le principe d’une ligne électrique à très Haute Tension entre Baixas et Bescanó vient d’être lancé dans les Pyrénées-Orientales, selon une décision communiquée ce mardi par la préfecture de Perpignan. En effet, la « création d’une future ligne électrique souterraine THT à la frontière Franco-Espagnole » fait l’objet de l’aval du ministre français de l’écologie Jean-Louis Borloo, qui a décidé, « le 27 octobre 2009, de retenir, pour le passage de la frontière franco-espagnole de la future ligne électrique souterraine THT, le fuseau de moindre impact tel qu’il avait été proposé par le Préfet des Pyrénées-Orientales à l’issue des phases de concertation publique ». L’option retenue par l’Etat est ainsi celle de la réalisation d’un tunnel de 8 km sous le massif des Albères, à proximité immédiate de l’actuel tunnel de la Ligne à Grande Vitesse. Selon un communiqué des services de l’Etat, une nouvelle phase de concertation publique menée par M. Georges Mercadal, membre de la Commission Nationale du Débat Public, s’ouvrira « très rapidement », en préalable à une enquête publique, en 2010, qui doit conduire à la prise de l’arrêté ministériel de déclaration d’utilité publique du projet d’interconnexion électrique entre la France et l’Espagne.

Partager

Icona de pantalla completa