Langue

La station de radio sud-catalane « Ràdio RM », audible à Perpignan, démontre que les ondes se moquent des frontières de chaque côté des Pyrénées, parfois avec des soucis diplomatiques : une plainte appuyée de l’état français, transmise il y a quelques semaines au gouvernement catalan, a provoqué un changement de fréquence de cette station, préalablement captée sur 101.3, en raison de brouillages des stations publiques France Bleu Roussillon et France Bleu Hérault. Selon ses services techniques joints par notre rédaction, Ràdio RM, la voix de la communauté andalouse de Barcelone, effectue ainsi « des essais » depuis dimanche sur la fréquence 93.5, grâce aux émetteurs du Pic des Salines, en territoire espagnol, qui arrosent efficacement Figueres, Céret et Perpignan depuis « un territoire qui n’appartient à personne, rendant impossible une intervention de l’état espagnol et de l’état français ». Mais au-delà de l’aventure technique, Ràdio RM avoue sans détours « Nous avons une clientèle en Catalogne Nord et nous en profitons ». La station, qui alterne chansons flamencas, publicités en castillan et informations en catalan, appartient au Grup Radio Tele Taxi qui dispose de trois radios, une chaîne TNT ainsi qu’un label de disques, et emploie une centaine de personnes.

Partager