Langue

Selon des sources de la lutte antiterroriste espagnole, la Guardia Civil enquête actuellement sur une tentative de vol de fourgonnette survenue fin juillet dans une station service proche de Perpignan. Trois jeunes individus cagoulés agissant pour le compte de l’organisation armée auraient choisi le véhicule en stationnement, immatriculé en Espagne, mais l’un d’entre eux, surpris par son propriétaire, aurait fuit dans une zone boisée toute proches où l’attendaient deux complices. Les trois personnes, probablement pas armées, auraient alors caillassé l’automobiliste, lancé à leur poursuite, avant de disparaître. La Gendarmerie, après constat de ce vol avorté, aurait averti les autorités espagnoles, dont le prolongement de l’enquête serait désormais confié aux Forces et Corps de Sécurité de l’Etat espagnol. Ce type d’opérations « logistiques » serait confié par ETA à des individus étrangers, dits « légaux », qui auraient effectué cet été plusieurs tentatives, parfois fructueuses, de vols de véhicules, principalement en territoire français. Les derniers attentats d’ETA se sont produits par l’intermédiaire de voitures piégées.

Partager

Icona de pantalla completa