Langue
La Clau
Les quatre députés catalans, peu efficaces à l’Assemblée Nationale
Langue

Les quatre députés des Pyrénées-Orientales, tous UMP, se situent globalement dans la frange des moins actifs à l’Assemblée Nationale, d’après un classement révélé en début de semaine dernière. Ce palmarès, simplement basé sur les chiffres relatifs aux démarches au sein de l’hémicycle, octroie 253ème position à Mme. Arlette Franco, soit la meilleure performance du quatuor, suivie de Mme Jacqueline Irlès, en 386ème position, M. François Calvet, en 437ème, puis M. Daniel Mach, à la 536ème position du total des 577 députés. Dans le détail, le site d’informations lesinfos.com, qui a étudié au cas par cas l’action des parlementaires, uniquement en séance mais pas dans leurs circonscriptions, au plus près des électeurs, comptabilise des résultats contrastés : alors que Daniel Mach, auteur de trois propositions de lois, est classé bon dernier parmi les députés Catalans, une seule proposition mais 64 questions posées et deux rapports parlementaires rédigés offrent à Arlette Franco la position de numéro 1. En milieu de tableau, Jacqueline Irlès affiche 13 interventions et 53 questions, dans le cadre de cette étude sommaire qui ne fait apparaître aucun « député fantôme » en Pays Catalan, contrairement à d’autres secteurs du territoire français, où le cumul des mandats favorise l’absentéisme.

Partager