Langue

Le sénateur UMP des Pyrénées-Orientales François Calvet, a transmis ce mardi 20 mai sa préoccupation au sujet du logement et le secteur du BTP des Pyrénées-Orientales. Dans un communiqué, l’élu a regretté l’absence de « redressement » de la construction de logements en France. Rapporteur du groupe UMP au Sénat sur les questions relatives au logement, le maire du Soler et vice-président de l’Agglomération Perpignan Méditerranée a rappelé s’être opposé aux cinq textes de loi proposés par la ministre du Logement, Cécile Duflot. Revendiquant une opposition sans « caractère idéologique », mais davantage « pragmatique », le président de l’UMP des Pyrénées-Orientales a mis en avant ses prises de position dans l’hémicycle, au sujet d’un texte qui provoquerait la « défiance chez les investisseurs et l’incertitude chez les acteurs du secteur ».

Constatant que l’année 2013 a été « noire pour la production de logements avec même une accélération de la baisse sur le dernier trimestre », le sénateur ne perçoit pas de changement au premier trimestre 2014 et affirme « s’inquiéter » pour le Pays Catalan, où le bâtiment représente une « partie essentielle » de l’économie et où la demande de logements est « toujours aussi forte ». La loi « Accès au logement et urbanisme rénové » (Alur), dite Loi Duflot, a été adoptée le 20 février dernier.

Partager