Langue

Les élections régionales en Languedoc-Roussillon / Midi-Pyrénées doivent voir concourir une liste à dominante socialiste et une autre, plus à gauche, autour du Front de Gauche et d’Europe Ecologie les Verts. La première sera dirigée à l’échelle régionale par Carole Delga et par Jacques Cresta dans les Pyrénées-Orientales, face à la seconde, menée par Gérard Onesta et Agnès Langevine. Cette dernière liste s’estime capable de «passer devant celle de Delga, Valls et Macron» et récuse la social-démocratie gouvernementale, pour préférer l’ingrédient marxiste. Mais le PS souhaite englober cette offre dans la sienne, pour garantir une victoire à la gauche face aux Républicains de Dominique Reynié et au Front National de Louis Aliot. Ce lundi 12 octobre, sa fédération catalane nous a communiqué la tenue d’un «Référendum pour l’unité de la gauche et des écologistes». Cette consultation, en réalité nationale, est organisée de vendredi 16 octobre à 8h jusqu’à dimanche 18 octobre à 20h, autour de la question «Face à la droite et l’extrême droite, souhaitez-vous l’unité de la gauche et des écologistes aux élections régionales ?».

Vote sur Internet et dans 21 communes des Pyrénées-Orientales

A Perpignan, le PS «encourage toutes les femmes et les hommes de gauche à participer et à faire participer massivement à ce vote», accessible sur le site www.referendum-unite.com. Parallèlement, les personnes sans connexion à Internet pourront voter physiquement dans 21 communes : Amélie-les-bains, Argelès-sur-mer, Matemale, Céret, Elne, Ille-sur-Têt, Le Boulou, Millas, Perpignan, Pia, Thuir, Prades, Rivesaltes, Saint-Cyprien, Alénya, Saint-Estève, Saint-Laurent de la Salanque, Saint-Paul de Fenouillet, Salses et Toulouges.